Les Bretonnières

Scheubel Genty Architectes Angers
Scheubel Genty Architectes Angers
Scheubel Genty Architectes Angers
Scheubel Genty Architectes Angers
Scheubel Genty Architectes Angers
Scheubel Genty Architectes Angers
Axonométrie.jpg

La composition urbaine porte sur une organisation en hameaux de manière à composer des unités de vie d’échelle humaine et intimiste.

La part belle est donnée aux déplacements doux et aux zones végétalisées sans voitures en cœur de site.

Un épannelage progressif a été mis en place de manière à adoucir les transitions avec les rues, les îlots voisins et le végétal.

BRE_Plan R+1_animation_211214_2.jpg

Le bâtiment collectif regroupe des logements traversants orientés nord-sud et est-ouest, distribués par des circulations verticales ouvertes formant de larges paliers communs.

Ces espaces de transition entre le collectif et le privé regroupent les entrées des logements et les accès directs aux cuisines : un lien visuel et fonctionnel qui permet une appropriation de chacun et des moments partagés entre voisins : jeux des enfants, repas…

La transparence de ces paliers offre une vue traversante depuis le cœur de l’îlot vers le bois du Verger.

Elle décompose le bâtiment en plusieurs volumes décalés, jouant des décrochés pour délimiter les espaces extérieurs et animer le coeur d’îlot.

Chaque logement profite d’une terrasse privée garantissant la jouissance d’un espace extérieur plus intime et bien exposé, en façades sud et ouest.

Ces balcons filants sont protégés par un bardage ajouré en bois, dans la continuité de l’enveloppe, qui assure une protection solaire efficace.

oeil-carton-31.png

"Mise en œuvre d’une enveloppe thermique performante au service du confort"

Le projet développe la dimension de laboratoire expérimental, en réponse aux enjeux environnementaux, en ayant recours à une nouvelle matière 1ère : le carton.

Le matériau IPAC® proposé par la société BATIPAC, est un bloc isolant avec de très bonnes performances thermiques, formé de feuilles de carton recyclé collées (colle biosourcée à base amidonnée) les unes aux autres variant d’une épaisseur allant de 5 cm à 25 cm, recouvertes d’une membrane étanche à l’eau et à l’air en polyester recyclé.

L’IPAC® permet une réduction conséquente de la consommation d’énergie des bâtiments tout en soutenant une démarche sociétale innovante puisqu’elle apporte par le travail une solution d’insertion à des milliers de personnes en situation de handicap physique, mental et/ou social.

BRE_maison_t4_211215_OK.jpg

Les maisons sont groupées par 2 à 4 unités, réunies autour d’une courette formant une entrée commune, espace de transition entre le commun et le privé, l’extérieur et l’intérieur du logement.
Une structure poteau-poutre en bois délimite cet espace partagé qui sera approprié par ses habitants et complété de canisses, toiles d’ombrage, plantes grimpantes, brise-soleils… 
La courette qui dessert les maisons se compose de terrasses en bois individuelles, situées en façade des cuisines largement vitrées.

Un lien visuel et une proximité qui permettent leur appropriation pour des repas en extérieur, le jeu des enfants sous la surveillance des parents, des activités partagées entre voisins.

BRE_ESQ_Coupe-100_211209.jpg

Coupe sur une maison de conception bioclimatique avec puit de lumière et de ventilation naturelle,

chauffage bois et système constructif « zéro béton »

Fondations sur pilotis et vide-sanitaire drainant et ventilé

MO : Vinci Immobilier

MOE : Scheubel + Genty ARCHITECTES mandataires, Résonance UP paysagiste, AGEIS (VRD)

AIA Ingénierie bureau d'études TCE et Environnement

Lieu : Angers (49)

Surface : 1 150 m² SHAB ( 22 logements collectifs) + 1 500 m² SHAB (18 maisons)

Coût travaux : NC

Année : Concours 2022